Voici notre liste de boxeurs à surveiller pour 2017-2018.


D’ici quelques semaines les effluves de l’automne frapperont à nos portes et les journées y seront malheureusement écourtées. Néanmoins, le Québec vibrera au rythme de nombreux gala de boxe. Voici le premier article d'une série de 5 visant à présenter des boxeurs qu'il faudra absolument surveiller de près en 2017-2018.

Mathieu « G-Time » Germain : La fierté d'un quartier.

"Je suis prêt pour la famille Wilcox au complet et je veux affronter Tony Luis que j'ai battu 2 fois amateur" -Mathieu Germain

Chez les amateurs

Mathieu Germain peut se vanter de posséder un solide bagage chez les amateurs.

En près de 90 combats, il n'a subi que 13 défaites. Il a entre-autres vaincu le pugiliste Tony Luis à deux reprises et il a tenu tête à l'Olympien Arthur Biyorslanov en 2014. Au moment de faire ses débuts chez les professionnels en 2015, G-Time était le boxeur canadien le plus convoité chez les amateurs. Mathieu Germain possède plusieurs outils dans son coffre à outils. Son coup de poing de prédilection, le direct de la droite ainsi que sa grande intelligence sur le ring ne laissait personne indifférent chez les amateurs et laissait présager le succès qu'on lui connaît maintenant dans les rangs payant.

Chez les professionnels

G-Time a fait ses débuts professionnels dans le cadre d’un gala de boxe dans la merveilleuse ville de Sorel-Tracy en avril 2015. Son premier adversaire chez les professionnels fut le vétéran Mexicain, Hector Onorsio. Dès son premier combat, Germain fut spectaculaire, il en a fait voir de toutes les couleurs aux spectateurs présents au colisée Cardin. Cette soirée-là, Germain nous prépara pour la suite des choses.

G-Time est un vrai de vrai, il se dissocie des autres boxeurs non pas par ses muscles ou ses discours flamboyants, mais plutôt par son quotient intellectuel sur le ring. Germain excelle dans le jeu du positionnement, il est toujours bien situé par rapport à son adversaire sur le ring, il travaille les angles pour mieux attaquer et se défendre.

Les éloges à l’égard de G-Time ne sont pas uniquement québécois, mais aussi américain!

M. Bernard « B-Hop » Hopkins a manifesté son admiration pour G-Time lors de son combat contre le hongrois Stephan Horvath au centre Bell en sous carte du gala mettant en vedette Lemieux vs Ndam.

Les objectifs de la saison à venir

Tous les combats disputés jusqu’à présent étaient des 8 rounds. Le prochain défi pour G-Time sera de disputer son premier combat de 10 rounds. Le plan est de boxer chez les 135 livres, un poids où il sera puissant et fort physiquement. Il ne se gêne pas pour nommer les meilleurs au canada, il a lancé une invitation à Steven Wilcox, Jesse Wilcox et Tony Luis (14e WBA).

Eye of the Tiger Management (EOTM) semble miser énormément sur le trio Kean/Butler/Ulysse pour relancer la boxe au Québec.

Un conseil d’ami, vous devrez ajuster vos montres, car ce sera bientôt l'heure « G-TIME ».


Featured Posts
Recent Posts