Moi je veux être populaire

Samedi, deux des meilleurs boxeurs au monde selon plusieurs s’affronteront pour la suprématie des poids moyens. Gennady Golovkin et Saul Alvarez ont tous deux des palmarès intéressants qui vont leur permettre d’engranger des sommes faramineuses faisant saliver d’envie les joueurs de l’Impact de Montréal. Cependant, ce n’est pas n’importe quel pugiliste qui peut arriver à obtenir de telles sommes. Alors comment faire pour commander de tels salaires, en grande partie en développant une popularité! Dans cette édition des leçons du Prof Chery, on va exposer différents moyens de devenir un boxeur populaire, et donc, de s’accorder des chances d’accéder au sommet du monde de la boxe. Le spectaculaire

La boxe est un des sports de spectacles par excellence, et deux styles en particulier peuvent aider à accroître notre base de fan. Le premier, celui du cogneur. Des Golovkin ou des Lemieux, ça vend des billets. Pourquoi? «Knockouts sell tickets, they say.» C’est effectivement le cas, y’a-t-il quelque chose de plus frissonnant que de voir un boxeur en convulsions au tapis à cause de la force de frappe dévastatrice d’un autre. Demandez-vous pourquoi David Lemieux a boxé certains de ses derniers combats aux États-Unis? Les gens aiment quelqu’un qui est capable de fermer les lumières d’un seul coup. Si on passe au deuxième style, parlons du «Blood and Guts Warrior». Ce style particulier s’apparente à celui d’Arturo Gatti qui pouvait manger des raclées dignes d’incidents de brutalité policière et pourtant revenir l’emporter de manière décisive et dramatique. Ne vous demandez pas pourquoi Gatti était le roi d’Atlantic city? Les gens aiment le drame! Le fier de ses origines

Vous venez d’une communauté culturelle… Profitez-en! Les Mexicains dans le sud des États-Unis, les Cubains en Floride, les Portoricains à New York et j’en passe, quel meilleur moyen pour rentabiliser une carrière que de jouer sur la fibre patriotique. Miguel Cotto faisait des foules immenses au Madison Square Garden en raison de son origine ethnique. Dites-vous en tant que boxeur, non seulement ça lui profite à lui, mais également au promoteur en termes de vente de billets! Alors la carte nationaliste peut être gage de popularité à long terme si elle est bien jouée… surtout lors de rivalité, comme celle Mexique versus Porto Rico en boxe.

L’antagoniste

Vous savez, toute bonne histoire à un excellent méchant personnage, le chaperon rouge avait le grand méchant loup, Star Wars avait Darth Vador, le Canadien avait les frères Kostysyn. En boxe, c’est également le cas, mais être le méchant a également ses avantages en termes de popularité, car s’il est le moindrement talentueux, il va attirer deux sortes de publics à ses combats. Ceux qui veulent le voir se faire battre et ceux qui veulent qu’ils continuent dans son attitude. Deux bons exemples : Adrien Broner et Floyd Mayweather… qui ont engrangé toutes proportions gardées de très gros montants et qui se sont bâtis des bases de fans substantiels grâce à leur attitude grossière et antisportive notoire. Le charismatique (Pour les besoins de la chose, j’appelle cela le style Ulysse)

T’as de ces boxeurs qui boxent ultra bien sans être des cogneurs ou tomber dans la démesure à la Ruslan Provodnikov. On a des pugilistes qui s’expriment bien et qui ont toujours un sourire en bouche. Il y a de ces combattants qui dégagent quelque chose qui fait qu’on les aime. Bref, ce que je vous dis ici, c’est qu’un boxeur qui a du charisme doit l’exploiter à son maximum. Donc, que faire?

En présentant quelques manières avec lesquelles des boxeurs sont devenus populaires, je vous ai montré en partie ce qui peut expliquer les bourses de certains boxeurs par rapport à d’autres. Toutefois, cela n’explique évidemment pas tout et nous y reviendrons dans une autre chronique. Pour ce qui est de la technique à privilégier pour devenir populaire, mon meilleur conseil est de rester soi-même… et surtout…. De gagner. On garde le punch!


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.