La routine pour Adam Braidwood

Edmonton, Alta | Comme c’est devenu coutume pour l’ancien ailier défensif des Eskimos d’Edmonton dans la Ligue canadienne de football, Adam Braidwood a remporté un septième combat de suite avant la limite vendredi soir au Shaw Conference Centre dans la capitale albertaine.

Devant Braidwood, le mexicain Christian Larrondo a donné la frousse au puissant cogneur avant de se faire passer le knock-out au quatrième round. « Il m’a touché solidement. C’était réellement un boxeur très redoutable », a exprimé à sa sortie du ring Adam Braidwood.

Le protégé de Melanie Lubovac profite de chaque occasion qu’il a pour améliorer les aspects de sa boxe. En l’espace de 14 jours, il a disputé deux combats, dont un premier en carrière chez lui à Victoria en Colombie-Britannique.

« Je veux me battre le plus souvent possible. Je sais que j’ai des choses à améliorer et je veux devenir meilleur dans tous les aspects », a-t-il avoué.

Après l’affrontement avec Larrondo, Adam Braidwood a tenu à rendre hommage à son défunt ami Tim Hague. « Ce combat-là est pour Tim [Hague] et le reste de ma carrière le sera. J’ai un immense respect pour mes adversaires et je remercie Chrisitan Larrondo d’avoir accepté le défi ».

O’Connell revient sur le chemin de la victoire

En grande finale de la soirée, Cam O’Connell de Red Deer est revenu sur le chemin de la victoire via décision unanime 77-75, 77-75 et 78-74.

À noter qu’O’Connell s’était incliné à son dernier combat par décision unanime contre Tony Luis à Cornwall en Ontario.

Patrick Lafleur s’incline par knock-out

Le Québécois désormais installé à Edmonton Patrick Lafleur a été défait dans le premier combat de la soirée par TKO au 4e round. Son adversaire Rafaelle Santoro l’avait préalablement envoyé au tapis à la fin du troisième round et c’est finalement au 4e round que l’arbitre a mis fin au combat.

Dans les autres combats, Carlietto Santoro, Eric Taylor et Stan Surmacz ont tous remporté leur combat.


Featured Posts
Recent Posts