Voici pourquoi les galas de EOTM me passionnent.

Depuis plusieurs années, la télévision nous offre une qualité visuelle exceptionnelle, si bien que rapport qualité/prix, il est souvent plus tentant de rester dans le confort de notre chez-soi pour regarder l’événement sportif, assis confortablement dans notre salon. La bière est moins chère, un gros sac de Doritos pour 3.99$ et une boîte d’ailes de poulet piquantes et le tour est joué. Les galas EOTM sont l’exception à la règle. Tous les galas de boxe de Camille Estephan et de son équipe sont toujours excitants, bien fignolés et relevés en terme de spectacle. Il ne faut pas toujours se fier à la fiche Boxrec des boxeurs, il y a une façon de décortiquer le tout, de savoir si tel ou tel adversaire peut apporter quelque chose dans la progression de la carrière du boxeur local. Évidemment, de temps en temps, un boxeur qui ne devrait pas se retrouver dans le même ring que son adversaire s’y glisse. La boxe restera quand même toujours la boxe. Par contre, quand je me déplace pour regarder les galas de EOTM, je ne suis jamais déçu. Il y a toujours plus de positif que de négatif, et ça, c’est amplement suffisant pour me convaincre de ne pas manquer le prochain gala.

Mathieu Germain

Mathieu Germain est possiblement le meilleur 135-140 livres au Canada. Il est assurément dans le top 3. Avez-vous vu l’intelligence de ce boxeur dans un ring? Hallucinant. Il prend de moins en moins de coups, il a clairement travaillé sa force de frappe, les combinaisons sortent avec fluidité bref, quelle confiance ce jeune homme est en train de se monter. Il faut le voir davantage. Hier soir, il aurait mérité son spot au grand écran. Le désistement de son opposant initial lui a probablement nuit… Germain est catégorique, il veut une ceinture, il a peur de personne et il veut évoluer. C’est une superbe personne, un bon gars qui fait tout en son possible pour gravir les échelons. Il y est presque. En seulement 11 combats, il cogne à la porte d’un titre mineur. J’espère le voir le 16 décembre à la Place Bell. Pointe ta montre et chuchote G-TIME, c’est bientôt son heure.

Vincent Thibault

C’était les débuts tant attendus de TIBO. Une colonie de supporteurs arborant le chandail bleu à l'effigie de TIBO déambulait dans le Mtelus. Thibault entre sur une chanson des Colocs. Il est gonflé à bloc. Tout est parfait. Jusqu’à la première contre-attaque manquée. Vincent se retrouve au plancher, reprend ses sens et termine le round en force. Il contrôle la majorité du deuxième round mais se retrouve une seconde fois au plancher. Ayant le cœur gros comme sa ville natale et voulant plaire aux gens qui se sont déplacés pour lui, Thibault clos le spectacle au troisième round avec des mains arrières dévastatrices qui obligent l’arbitre à arrêter le carnage. Thibault a eu beaucoup d’adversité, il aura appris plus lors de ces 3 rounds que plusieurs boxeurs en 7-8 combats. Étant un contre-attaquant, c’est parfois le piège qui peut l’attendre. On peut se faire avoir si on pense trop au coup lancé en contre-attaque et qu’on oublie que pour répliquer, il faut d’abord esquiver ou parer le coup qui s’en vient dans notre direction. Thibault a une énorme qualité, il est précis. En coup simple comme en combinaison. Un des combats de l’année sur la scène locale, pas mal pour un jeune homme qui faisait ses débuts professionnels. Un baume pour Camille, lui qui espérait au départ présenter les débuts pros de Kim Clavel à la télévision. Vincent se sera occupé du spectacle cette fois-ci. Déjà un des préférés du public avec moins de neuf minutes de combat. Faut le faire.

Steven Butler

Steven Butler a boxé intelligemment hier, c’était clairement la stratégie. Des bons jabs au corps, des déplacements efficaces, il fallait également être vigilant en défensive. Il a gagné presque tous les rounds et a finit sa soirée de travail en beauté en arrêtant son adversaire au dernier round. Steven a fait des rounds hier et c’est ce qu’il avait besoin de faire. J’aurais aimé le voir plus agressif par moment, car en reculant et en outboxant son adversaire, on n’a pas nécessairement le contrôle du combat. Pas toujours du moins. On l’a vu avec Ulysse en finale. Tu as beau reculer, rentrer, sortir, placer des coups et esquiver, il y a des juges qui préfèrent un boxeur qui prend le centre du ring et qui fonce tête première. Somme toute, une bonne performance de Bang Bang. Il a réitéré son intérêt d’affronter Francis Lafrenière le 16 décembre.

Simon Kean

Plusieurs ont critiqués le choix d’adversaire de Simon Kean. Avec raison. Mais pour Simon, il doit faire avec ce qu’on lui met devant lui. Je crois tout de même qu'il peut apprendre de ce combat. Il doit apprendre à ne pas laisser aller sa défensive exagérément quand un adversaire est pris dans les câbles et qu’il ne semble pas répondre aux attaques. On l’a vu hier. Une overhand de désespoir de la part de Johnson est venu atteindre Kean sur le côté du cou, ce qui l’a envoyé au tapis. Outre ce moment, Kean a fait ce qu’il avait à faire. Et Johnson ne voulait plus être là après la seconde chute. Kean est dangereux et frappe fort. J’aimerais le voir contre un boxeur qui a une bonne mâchoire et qui lui fera puiser dans ses qualités de boxeur pour en venir à bout.

Yves jr. Ulysse

J’avais 97-93 Ulysse. 96-94 me semble également très plausible. Malheureusement, les juges ont vu autre chose. De là ma fameuse référence avec Butler un peu plus haut. Ulysse est un talent incroyable qui a livré une belle performance. Steve Claggett a également boxé comme il devait le faire. Faisant abstraction des cartes de pointage, que manquait-il à Ulysse hier soir? Je crois que le travail que doit faire le souriant boxeur est au niveau de la force de frappe. Il se déplace bien, entre en combinaisons, il est sublime en contre-attaque, mais je crois qu’il lui manque encore la force de frappe pour se faire respecter quand un boxeur lui met continuellement de la pression. Il a atteint solidement Claggett dans plusieurs rounds, notamment le deuxième, mais celui-ci continuait d’avancer. Aussi, Ulysse aurait dû prendre davantage le centre du ring lorsque Claggett ralentissait; un boxeur qui met de la pression n’est pas habitué de s’en faire mettre; j’aurais aimé le voir boxer à reculons avec un Ulysse confiant qui devient soudainement l’agresseur. La boxe est un sport magnifique et Yves jr. Ulysse est une des raisons qui font de moi un amateur de boxe. Hier soir, c’était une défaite. Ça arrive. Méritée ou non, ça arrive à presque tous les boxeurs. Ne manquez pas la prochaine sortie de Ulysse. J’ai l’impression qu’on aura droit à tout un spectacle encore une fois. Ulysse nation jusqu’au bout.

Autres gagnants de la soirée.

Batyr Jukembayev par TKo1

David Théroux par TKO3

Clovis Drolet par UD

Andranik Grigoryan par UD (un sinon le combat de la soirée)

Nurzat Sabirov

Artur Ziatdinov KO1

Bravo également à Interbox qui officialise l’acquisition de Custio Clayton.


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.