Solomon Haumono : approuvé Boxingtown Québec

Par Laurent Poulin 

Pas plus tard que mercredi dernier, mon collègue et ami Noé Cloutier proposait une liste d’adversaire potentiel pour faire progresser Simon Kean. Les 5 candidats étaient solides et auraient permis de monter une marche vers les classements mondiaux. Mais c’était mal connaître EOTM, affronter Solomon Haumono lors d’un 13e combat c’est carrément courir dans les escaliers. Il faut ici comprendre que Simon Kean est un Olympien et à 28 ans, il vaut mieux vérifier tout de suite ce qu’il a dans le ventre. Le gagnant de ce combat deviendra l’aspirant obligatoire du titre vacant du Commonwealth, titre ayant déjà appartenu à Lennox Lewis. 

Une vie difficile Solomon a tenté de se suicider dès l’âge de 7 ans. À 12 ans, alors qu’il hésite entre la corde ou l’arme, son père arrive à temps pour l’empêcher de passer à l’acte. Il découvre l’alcool à 12 ans, les méthamphétamines et la cocaïne à l’adolescence aujourd’hui, il est sobre et c’est le rêve de devenir champion du monde qui le motive. «Je crois que je peux le faire, rien ne peut m’arrêter sauf moi-même» — Solomon Haumono. Du Rugby à la boxe 

De 1994 à 2006, Solo jouera pour six équipes différentes dans la NRL. Il jouera aussi des matchs internationaux où il représente l’Australie. Il se mariera avec la cousine d’Anthony Mundine avec qui il fera 5 beaux enfants. Rapidement, il obtient du succès sur le ring Entre 2000 et 2002, il montera à 8 reprises sur le ring. Le célèbre promoteur Don King tente en vain de le signer, mais il fait le choix de retourner au Rugby. C’est en 2008 qu’il remontera définitivement dans l’arène. Son entraîneur est le célèbre Johnny Lewis qu’on a vu avec Kostya Tszyu, Jeff Fenech et Virgin Hill pour ne nomme que ceux-là. 

Haumono est une véritable vedette en Australie, il a un talent limité, mais il vient pour se battre à chaque combat. Il a une très bonne claque et sa défensive est très compacte. Il est toujours en excellente condition physique et il forcera Simon à faire des rounds et à travailler très dur s’il veut le vaincre. En 2016, Solomon était classé 14e à la WBA, il a bien failli affronter Danny Green dans un immense combat local, mais leurs promoteurs respectifs ne se sont jamais entendus. Lors de sa défaite contre Joseph Parker, il a déposé un protêt prétextant que l’arbitre avait mis fin au combat trop rapidement. Il était dans le coup jusqu’au 4e round, Parker est devenu champion de la WBO par la suite.

Les billets seront en vente à la billetterie du Centre Gervais Auto et sur le réseau Ovation à partir de 34$. La mise en vente des billets débutera ce jeudi 21 décembre à partir de 14 h. Tous les détenteurs de billets de saison des Cataractes bénéficieront d’un rabais de 10$ à l’achat d’un billet d’une valeur de 50$ et plus.

#SimonKean #SolomonHaumono #Cataractes #Shawinigan #Eotm #Boxe #Commonwealth

Featured Posts
Recent Posts