Être loin des siens pour Noël

Être loin des siens pour Noël … mais grâce aux frères Germain, la magie de Noël ne sera pas gâchée pour Nuiata Ebb, un jeune boxeur de la Polynésie française. Connaissez-vous Nuiata Ebb? Dans le cadre d’une série d’articles mettant en vedette des boxeurs locaux, nous avons l’immense plaisir de vous présenter le boxeur montréalais, originaire de la Polynésie française, Nuiata Ebb. Nous avons rencontré Nuiata au club de boxe Underdog situé sur la rue Sainte-Catherine Est à Montréal. Voici le fruit de notre entrevue avec le très gentil Nuiata Ebb qui malheureusement passera le temps des fêtes loin de sa famille en Polynésie française. Parcours chez les professionnels

Le polynésien, toujours invaincu chez les 168 livres, a disputé trois combats chez les professionnels jusqu’à présent. Les combats ont tous eu lieu dans sa ville natale de Papeete en Polynésie française. Né le 17 juillet 1994, Nuiata a fait ses débuts professionnels le 29 novembre 2013 à l’âge de 19 ans. Son dernier combat remonte au 28 novembre 2014. Certes, Nuiata n’a pas boxé depuis maintenant un peu plus de trois ans aujourd’hui, mais cette longue période d’inactivité est justifiée. En effet, il y a exactement trois ans de cela, Nuiata a pris la déchirante décision de quitter sa famille située à Papeete afin de venir s’installer au Québec et du coup rejoindre sa copine qui vivait, à l’époque, au Québec depuis 1 an. Malheureusement, le boxeur droitier n’est pas très connu ici en ce moment, la date de son prochain combat demeure inconnue. Une chose est certaine, le polynésien désire ardemment combattre en 2018, il désire qu’on lui accorde une chance de se faire valoir et démontrer aux fans de boxe montréalais ce dont il est capable. Il est prêt à boxer à la fois chez les 160 livres ou les 168 livres si l’occasion se présente. Parcours chez les amateurs Chez les amateurs, Ebb a évolué dans la catégorie de poids des 168 livres. Il a disputé plus de 50 combats amateurs majoritairement en Polynésie française, mais a également combattu à deux reprises en sol américain. Nuiata a disputé son premier combat chez les amateurs dès l’âge de 9 ans et a été nommé champion amateur de la Polynésie française à trois reprises. Qui plus est, nous pouvons affirmer hors de tout doute que le charismatique polynésien a connu une carrière amateur bien remplie. Parfois, ce sont les athlètes qui, de leurs pleins grés, décident de devenir boxeur. En ce qui a trait à Nuiata Ebb, c’est plus tôt la boxe qui est venue à lui. Voici comment le polynésien a fait ses débuts amateurs en boxe : À l’âge de 9 ans, Nuiata pratiquait le « foot » (communément appelé le soccer en Amérique du Nord) avec ses amis et compagnons de classe. Un jour le coach de soccer a omis de se présenter lors d’une pratique, c’est alors que le père d’un de ses amis, qui était entraineur de boxe, a invité Nuiata à venir chez lui afin de l’introduire à la boxe. Depuis ce jour, le polynésien pratique la boxe et ne joue plus au « foot ». Un produit du club de boxe Underdog 

​ Nuiata Ebb fréquente le club de boxe Underdog depuis maintenant 2 ans. Il est présentement sous la supervision de son entraineur Martin Germain, le frère de Mathieu « G-Time » Germain. En plus d’être bien supervisé, Nuiata met régulièrement les gants contre des pugilistes québécois connus tel que G-Time, les frères Hussain, Dierry Jean, certains champions canadiens amateurs et plusieurs autres, « on est un gym réputé pour avoir de bons boxeurs en sparring, il voit de tout » - Martin Germain. Martin Germain aimerait bien voir son protégé affronter des boxeurs de la trempe de Jordan alias « Django » Balmir de Drummondville ou Vincent Thibeault de Montréal. Le club de boxe Underdog semble se distinguer des autres clubs de boxe montréalais par la fraternité qui existe entre les boxeurs professionnels fréquentant le gym. Lors de mon entretien, Martin Germain m’a décrit le gym Underdog comme étant une grande famille où les liens entre les boxeurs professionnels sont tissés serré. Nuiata Ebb, qui fait maintenant partie de cette famille de boxeurs professionnels du Underdog, ne l’a pas eu facile. En effet, lors de ses débuts au gym, le polynésien a tout d’abord rencontré le propriétaire Ludovic Louis (communément connu sous le diminutif de « Lou ») pour ensuite faire la connaissance de Martin Germain entraineur. Lors de cette rencontre, Ebb s’est présenté comme un boxeur professionnel ayant trois combats à sa fiche. D’emblée, les habiletés du jeune polynésien ont rapidement été mises à l’épreuve, car il a hâtivement été jumelé dans le ring aux boxeurs professionnels du club. Lou et Martin désiraient voir ce qu’il avait dans le ventre. Ebb a vite su se faire respecter par les professionnels du club par le biais de ses prestations dans le ring, le groupe l’a accepté promptement. Tous les boxeurs du gym respectent le polynésien qu’on surnomme « nounou » pour le taquiner. Nounou a été le principal « sparring-partner » de Mathieu Germain en préparation de son dernier combat le 16 décembre dernier à la Place Bell. Motivations et objectifs en tant que professionnel Quand je lui ai demandé quels étaient ses objectifs en tant que professionnel, Nuiata a été catégorique, son plus grand objectif à court terme est de se battre en 2018. « Pour l’instant, le seul défi que j’ai est de se battre… je veux un combat, je veux me battre » - Nuiata Ebb. « Ce n’est pas facile de garder sa motivation, son objectif est de rester focus, il s’entraine avec les gars, les gars se battent, mais il n’a jamais sa récompense, c’est toujours à recommencer » - Martin Germain Malgré toutes les embuches qui se dressent devant lui et qui l’empêchent de boxer, car il est inconnu des promoteurs québécois, Nuiata demeure motivé et s’entraine comme s’il allait se battre prochainement, il est prêt. Pour Noël, nous lui souhaitons un combat en 2018. Autre part, le polynésien aimerait devenir champion du monde comme tous boxeurs professionnels. Mise à part la boxe, Ebb étudie présentement en aéronautique et désire occuper l’emploi de technicien de maintenance. Toutefois, il a clairement énoncé qu’il désire faire carrière en boxe avant tout. Style de boxeur Le polynésien ne s’identifie pas à un style de boxeur en particulier. Selon Martin, Nuiata est très agressif sur le ring, c’est un contreur, il est : « Une bombe, il explose, de l’intensité, il esquive, pas le meilleur en défensive, mais on travaille là-dessus … une boule d’explosion » - Martin Germain Le grand cœur des frères Germain

Malheureusement Nuiata et sa copine passeront Noël loin de leurs familles. Toutefois, grâce à la grande convivialité, générosité et la gentillesse des frères Germain, les Montréalais d’adoption passeront Noël chez les Germain. Chez Boxingtown Québec, nous tenons à souligner ce très beau geste d’attention, comme quoi la boxe est un sport violent, mais rassembleur. En conclusion, nous tenons à remercier Nuiata Ebb pour nous avoir accordé de son temps ainsi que « Lou » le propriétaire d’Underdog Gym et Martin Germain entraineur pour nous avoir donné la chance de réaliser l’entrevue. Nous souhaitons du fond du cœur un combat pour Nuiata en 2018, le jeune et charismatique polynésien mérite d’être récompensé pour tous ses efforts à l’entrainement. Les promoteurs québécois doivent lui donner la chance de se donner en spectacle, les amateurs gagneront à le découvrir, c’est un « win win situation ». ​​​​​​​​​Pierre-Marc Fréchette

#NuiataEbb #MartinGermain #MathieuGermain #UnderdogGym

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.