Prédictions 2018

Prédictions 2018 J’ai publié cette chronique l’an passé et il faut admettre que mon taux de réussite a été très très bon. Donc me revoici après mes prédictions pour 2018. Fidèle à moi-même je serai audacieux avec certaines prédictions. 

11- Steve Bossé n’affrontera pas Bernard Hopkins, Roy Jones Jr et Jean Pascal 

10- Mikael Zewski n’aura fait que passer chez Groupe Yvon Michel. 

Avec une fiche de ( 29-1, 22 KOs ) la fierté de Trois-Rivières projetait de se battre au centre Bell ou au centre Vidéotron lorsqu’il a signé chez Gym. Aussi on le laissait croire qu’il serait impliqué dans un combat le même soir que Alvarez/Stevenson, mais vous connaissez la suite. Il se tannera bien vite d’attendre et le casino est trop petit pour un boxeur de ce calibre. Son contrat est seulement de 3 combats, donc on le retrouvera libre bientôt. 9- Mathieu Germain deviendra la tête d’affiche d’Eye of the Tiger management

G-Time a été nommé recrue de l’année sur le prestigieux site Boxingtown Québec, gala après gala c’est lui qui écarquille les yeux du public. Mathieu c’est un scientifique du ring, toujours à la bonne distance et dans le bon angle. Pourtant Camille Estephan et Eye of the Tiger semble le reléguer derrière les Ulysse/Butler/Kean/Jukembayev, en 2018 il continuera de leur forcer la main. En 2018 : c’est G-TIME. 

8- 5 nouveaux boxeurs d’EOTM feront leurs entrées dans les classements. 

2017 nous l’a confirmé. EOTM est maintenant le plus gros promoteur au Québec. Camille Estephan est parti pour la gloire, il a eu la main heureuse en étant proche de Golden Boy Promotions. Plusieurs boxeurs de son groupe accèderont aux classements mondiaux au courant de l’année à venir. Il s’agit de Simon Kean, Mathieu Germain, Steven Butler, Batyr Jukembayev et Kim Clavel. 

7- Artur Beterbiev accumulera malgré lui les défenses faciles. 

Après avoir mis la main sur le titre de la IBF face à Enrico Kolling, le roi Arthur a manifesté son désir d’unifier les ceintures. Il apprendre à la dure que sans promoteurs et avec 2 procès en cours ce n’est pas évident de se dénicher de gros combats. Il affrontera avant le mois de mai un aspirant no 1 choisi par la IBF. 6- Lucian Bute sortira de sa pré retraite 

Sans rien enlever à Caleb Truax, le fait qu’il soit champion du monde va laisser croire à Lucian qu’il a encore sa place dans l’élite des 168 livres. Une dernière tentative avant une retraite plus que méritée pour le gaucher. Et comme Al Haymon l’a déjà ramené en championnat du monde après une défaite, je ne serais pas si surpris de le voir se battre pour la IBF face au Golden Boy du Minnesota. 5- Lee Baxter deviendra un joueur important au Québec

Lee Baxter est un jeune promoteur pour qui tout a bien fonctionné en 2017. Il ne se gêne pas pour faire du recrutement ici même au Québec. Il a signé Patrice Volny et Mazlum Akdenyz, ce n’est plus un secret qu’il a un œil sur Erik Bazynian et Arslanbek Makhmudov. Pour le moment, il semble travailler de concert avec Groupe Yvon Michel, mais on verra peut-être bientôt le jour où il tentera de produire son propre gala lui-même dans la belle province. 

4- Francis Lafrenière séduira la télé américaine. 

Le prochain maire de Saint-Clet commence à recevoir beaucoup d’offres pour se battre en sol américain. La toute dernière rumeur mentionne un frère Charlo. Chose certaine avec son classement à la WBO, un promoteur paiera ce qu’il faut pour qu’il se déplace et là la télé tombera amoureuse. Ils vont aimer l’homme, son accent et son style fonceur. Le prochain combat de Lafrenière est prévu le 15 février prochain au casino de Montréal ; il aimerait se battre 5 fois en 2018. 3- Oscar Rivas deviendra une grande vedette en Europe

Kaboom devrait se battre en France le 31 mars prochain face au reptilien Johann Duhaupass. Une victoire signifiera un rang dans le top 5 de la WBC. Brahim Asloum est un promoteur avec de bons moyens financiers. Il pourrait très bien organiser un combat entre Duhaupas/Alvarez et Carlos Takam plus tard en 2018. 2- Eleider Alvarez intentera des poursuites judiciaires pour se libérer de son contrat et signera chez Interbox. 

«Si vous croyez au hasard, allez au casino» - Le roi Arthur 

Eleider Alvarez est patient et loyal, mais 2018 finira par le convaincre qu’assez c’est assez. L’aspirant obligatoire depuis plus de 2 ans analysera sa situation et en viendra à la conclusion qu’il serait mieux servi par un autre promoteur. Comme il se plaît au Québec et est plus qu’heureux sous les conseils de Marc Ramsay, il ira sonner chez Interbox. 

Une rumeur raconte qu’Eleider et Antonin se sont déjà croisés dans un corridor lors d’un gala de boxe et que la rencontre fut cordiale. Mais je ne rapporte pas les rumeurs. 

1- Adonis Stevenson continuera son long règne à raison d’un combat par année..... et ce ne sera pas contre Eleider Alvarez 

Le champion de la WBC ne se fera pas d’amis en 2018. Il va massacrer Badou Jack d’une seule gauche et ce aussi rapidement qu’il en faut pour crier ciseaux. Puis, il va flipper des maisons, faire des vidéos Instagram pour dire ciseaux. Puis, il va flipper des maisons, faire des vidéos Instagram pour nous montrer sa femme qui dépense et ce sera tout. Ainsi va la boxe, Haymon et Mauricio. 

#YvonMichel #PBC #AdonisStevenson #AlHaymon #Magouille #WBC #MauricioSaulaiman #OscarRivas #EleiderAlvarez #Mikaelzewski #SimonKean #MathieuGermain #KimClavel #YvesUlysse #BatyrJukembayev

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.