Un tournoi québécois à 160 livres?

Un tournoi québécois à 160 livres?

La division des poids moyens est la division la mieux représentée présentement sur la scène de boxe au Québec. Nous avons pensé ce à quoi un tournoi à 8 boxeurs pourrait ressembler, nonobstant les contraintes des écuries et cie. À consommer avec légèreté.

DAVID LEMIEUX (38-4, 33KO)

Ancien champion IBF de la division, un boxeur qui n’a plus besoin de présentation, il serait vu comme le favori du tournoi. Son style pourrait causer du trouble à n’importe quel boxeur qui n’utilise pas adéquatement ses jambes pour se déplacer dans le ring. Force de frappe, crochet ravageur, il nous a prouvé qu’il peut tenir la route durant un 12 rounds ans problèmes de stamina.

FRANCIS LAFRENIÈRE (16-5-2, 9KO)

Lafrenière est également un favori de la foule. Il serait probablement celui qui rallierait le plus les gens, de par son style et son charisme. Il représente le bon gars qui travaille fort et qui n’a pas peur de se planter les pieds pour donner un spectacle. Rappelons-nous son combat hallucinant contre Renan St-Juste. Une prestation qui aura encore écho dans 20 ans.

Patrice Volny (10-0, 7KO)

Le grand boxeur de 28 ans a un style qui pourrait causer bien des problèmes car avec sa grande portée et son ring IQ, il tiendrait ses adversaires à distance et pourrait en empêcher plus d’un de s’approcher adéquatement pour placer leurs meilleurs coups. La carte cachée du tournoi. Ça mériterait de placer un 2$ sur mise-o-jeu sur Volny.

Christian Mbilli (7-0, 7KO)

Un joyau, une bête en devenir. Mbili est précis, frappe fort et a ce fameux killer instinct, il est méthodique mais le résultat final est toujours de terminer le combat avant la limite.

Clovis Drolet (4-0, 2KO)

Drolet est un boxeur qui a récemment fait ses débuts pros, son manque d’expérience aurait probablement raison de lui mais il ne faut pas le compter pour battu rapidement, surtout s’il n’affronte pas Lemieux au premier tour.

Jordan Balmir (7-0, 5KO)

Balmir va à la guerre. Il n’est pas le plus élégant mais il tend à s’améliorer, à parfaire ses coups et surtout, il a l’humilité de savoir ses forces et ses faiblesses. Dans un combat au corps à corps, il ne laisse pas sa place. Il a une fierté énorme et a également une horde de partisans qui sont avec lui à la vie à la mort. Un effet motivateur pour le boxeur de Drummondville.

Vincent Thibault (2-0, 1KO)

Thibault est un contre-attaquant qui aime également aller à la guerre. Ce serait difficile pour lui s’il désire échanger avec de durs cogneurs comme Lemieux ou Mbilli mais s’il boxe à distance et attend l’ouverture, sa grosse gauche peut faire mal à n’importe qui.

Louisbert Altidor (6-2, 2KO)

Sa fiche ne représente pas tout le potentiel qu’il possède. Il se promène dans plusieurs divisions, il n’aurait pas de problème à descendre à 160 pour prendre part à un tournoi d’envergure. Il boxe bien et n’a peur de personne, ce serait intéressant si au premier tour il tombait sur Volny; un rematch que plusieurs aimeraient voir.


Featured Posts
Recent Posts