Le Roy Jones que j’ai connu

Par Laurent Poulin 

Roy Jones a disputé ce soir son 75e et dernier combat en carrière. Junior aurait du prendre sa retraite après son duel face à Joe Calzaghe, le 8 novembre 2008. RJJ demeure le boxeur le plus dominant que j’ai vu à l’œuvre depuis ma naissance en 1982. Cet article se veut un hommage et un survol de la carrière d’un des plus grands de l’histoire de la boxe. Roy Jones est né le 16 janvier 1969 à Pensacola en Floride. Sa fiche amateur est de 121 victoires contre 13 défaites. En 1984, il remporte les olympiques junior. Aux olympiques de Séoul en 1988, il y va d’un parcours parfait pour finir par se faire voler en grande finale face au Sud Coréen Park Si-Hun. La controverse des Olympiques Après avoir dominé la compétition, Jones domine la finale, il atteint à 86 reprises son adversaire contre 36 coups pour Si-Hun. Pourtant 3 des 5 juges donnent la victoire à Park. 

En 1984 aux jeux olympiques de Los Angeles, 37 décisions des juges sur 38 avaient été en faveur des américains. Certains journalistes voient le vol qu’a subit Jones comme une vengeance pour les décisions prises 4 ans plus tôt. Après le combat, on refuse l’appel de la décision logée par Roy Jones mais en 1989, les 3 juges qui avaient vu Park gagnant sont suspendus. Suite à ce jugement, on instaure le système de pointage électronique. En 1996, le journaliste Britannique Andrew Jennings découvre des documents alléguant que le combat fut truqué. Le rapport de Jennings rapporte que le juge Africain et le juge Marocain ont été corrompus pour seulement 300$. Puis en 1997, Francois Carrard directeur de l’enquête refuse de changer la décision, mais on sait tous que RJJ est le vrai champion olympique. Le 6 mai 1989, Jones Jr passe chez les pros en battant Ricky Randall au 2e ronde. C’est en 1992 qu’il remporte son premier titre mineur contre Percy Harris. 

Il devient champion de la IBF chez les poids moyens en 1993 contre Bernard Hopkins. Tout de suite après sa victoire, il bat James Toney pour le titre IBF des 168 livres. En 1996, il met la main sur le titre WBC des mi lourds face à Mike Mccallum. Le 3 mars 2003, il réussit un exploit hors du commun en devenant champion poids lourds de la WBA face à John Ruiz. Le 15 mai 2004 est organisé un 2e affrontement entre Roy Jones Jr et Antonio Tarver, RJJ ayant remporté une décision majoritaire lors du premier duel. Dès le 2e engagement, c’est la fin d’une époque, Tarver réussit un violent KO sur Jones Jr. Fiche de 22-3 avec 14 KOs en championnat du monde Champion IBF des 160 livres Champion IBF des 168 livres Champion WBC des 175 livres 3 fois Champion WBA des 175 livres 2 fois Champion IBF des 175 livres Champion WBA des 200+ ( poids lourds ) Boxeur de l’année en 1994 Ring Magazine No 1 P4P pendant 10 ans Boxeur de la décennie 90 selon le boxing writers association of America 

Can’t be touched Top 50 billboard avec son album rap Plusieurs films Sur la pochette de fight night 2004 Meilleur analyste de HBO Citoyen Russe depuis septembre 2015 

Merci Monsieur Jones

#RoyJonesJr #Légende #P4P #plusgrandqueFloyd

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.