Roody Pierre-Paul : la nouvelle vedette de Rixa Promotions?

Par : Le professeur Victor Chery 

Rixa Promotions a été comme une bouffée d’air frais ces dernières années au Québec avec une emphase mise sur des boxeurs locaux. N’ayant pas les vastes moyens financiers du conglomérat EOTTM/Interbox ou des contacts à l’international du Groupe Yvon Michel, Rixa Promotions a pu tirer son épingle du jeu en mettant l’emphase sur l’appartenance locale et par le fait même, a pu permettre à deux boxeurs d’intégrer les classements mondiaux.

Le contexte actuel

En les personnes de Erik Bazinyan, dans le top 15 de la WBO chez les super-moyens et Francis Lafrenière, dans les top 15 de la WBO et de l’IBF mais chez les poids moyens, nous avions deux pugilistes pouvant assurer l’avenir marketing de Rixa à moyen ou long terme. Malheureusement, Bazinyan est en conflit contractuel avec Rixa et a déménagé ses pénates chez EOTTM tandis que Lafrenière vient de subir une défaite face à Albert Onolunose qui va probablement le priver de sa place enviable dans les classements mondiaux. Rixa met à l’affiche sur leurs cartes plusieurs boxeurs prometteurs en les personnes de Golden Garcia et Mohamed Souamaro, cependant, aucun d’eux ne peut assumer la vedette à l’heure actuelle notamment en raison de leur manque d’expérience chez les professionnels, c’est là qu’entre en scène Roody <<Rude Boy>> Pierre-Paul.

Pourquoi Rude Boy?

Les connaisseurs de la boxe québécoise s’entendront pour dire qu’il a un palmarès assez garni avec des victoires sur les boxeurs Ibrahim Kamal et Baha Laham parmi ses 16 victoires. Certes, il a déjà subi la défaite, mais comme il a su le prouver, c’est de boxeur qui carbure au défi et qui peut se relever pour revenir plus fort. Là-dessus, j’aimerais le comparer à l’excellent boxeur américain chez les 130 livres, Tevin Farmer, qui a eu son lot de malchances et de défaites dans sa carrières et qui a su malgré s’élever parmi les meilleurs de sa division grâce à son style élusif et sa position de gaucher, deux choses qu’il partage avec Pierre-Paul.

Un autre argument majeur pour le mettre en tête d’affiche est que Rude Boy est habitué aux combats d’importance et à ceux où il peut faire figure de négligé. Son combat contre Bennett où il affrontait un bon ami et protégé de Adrien Broner dans sa ville pour un titre mineur de la WBC. Ses combat face à l’ancienne étoile chez les amateurs, Kamal et également son combat pour le titre intercontinental WBC des Amériques face à Baha Laham démontrèrent son caractère et la capacité de s’élever lors des grands occasions.

On peut également ajouter que son style de boxe basé sur ses habiletés techniques, mais également le combat à courte distance lui permet d’aller chercher un public varié qui va autant pouvoir apprécier sa boxe que le chien que Rude Boy a dans le né.

Copyright @Ariane Théberge Quoi faire alors?

À partir de tout ça, il semble évident que l’année 2018, surtout dans le contexte actuel chez Rixa, doit en être un d’ascension pour les autres boxeurs du groupe. Présentement, Pierre-Paul qui n’a pas perdu à ses 8 derniers combats se doit d’obtenir une opportunité pour un titre mineur. Des duels face à l’étoile ontarienne montante Josh O’Reilly ou bien Steven Wilcox seraient à considérer notamment sinon il y a toujours la possibilité de se tourner vers un titre mineur. Une chose est sûre, autant Rixa a des atouts, leur boxeur, Roody Pierre-Paul en a également pour que l’investissement en vaille la peine. En attendant, on se donne rendez-vous pour leur gala samedi le 24 mars à la TOHU en soirée. Bonne boxe 

#RoodyPierrePaul #Rixapromotions #LeprofesseurVictorChery

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.