Dans les traces du Panama

L’un des plus grands boxeurs de l’histoire de la boxe, le panaméen Roberto Duran a marqué le monde de la boxe durant un long séjour dans le ring qui a perduré plus de 33 ans, mais c’est désormais sa progéniture Roberto Duran fils qui entend faire sa marque lui qui a fait ses débuts chez les professionnels vendredi dernier.

Par Carl Vaillancourt

Le fils du célèbre boxeur qu’on surnommait « Mains de pierre » a entamé sa carrière du bon pied lors de ses débuts professionnels face au Cubain Miguel Morales (début) vendredi dernier, au Seminole Hard Rock Hotel and Casino d’Hollywood.

Roberto Duran fils a amorcé tranquillement ce premier combat professionnel, alors qui lui a fallu 3 rounds avant de se sentir confortable dans le ring hollywoodien. Ce n’est qu’au quatrième assaut qu’il a explosé pour finalement remporter une première victoire par K.O Technique.

Si son père a fait ses premières armes, alors qu’il n’avait que 16 ans, le fils du membre du temple de la renommée de la boxe internationale entame son ascension vers la gloire à l’âge de 27 ans. Bien que l’âge ne soit qu’un chiffre, il va de soi qu’il sera difficile pour lui de connaître une carrière aussi frivole que celle de son père.

Effectivement, le paternel a collectionné les exploits à l’intérieur des câbles lui qui compte plus de 100 victoires à son palmarès, mais également quatre titres de champion du monde dans quatre catégories différentes (légers à moyens) en plus d’être considéré comme étant le meilleur poids léger de l’histoire de la boxe selon le magazine Sports illustrated.

Un début intéressant

Bien qu’il partage le nom de son père, il est encore impossible de voir d’autres comparaisons pour le moment. Il a présenté de belles aptitudes dans un combat qui n’était pas nécessairement gagné d’avance pour celui qui demeure dans la région de Fort Lauderdale en Floride. Il est encore trop tôt pour savoir si ce dernier a l’étoffe de devenir un jour un champion du monde, mais il ne faut jamais sous-estimer un homme qui a des mains de pierres.

Le parcours d’un boxeur est long et semé d’embûches, il faut donc patienter dans le cas du jeune boxeur d’origine panaméenne. Il y a près de 50 ans, c’était un jeune boxeur panaméen qui faisait ses débuts. Il était méconnu de tous, ce n’est que plusieurs années plus tard qu’il a marqué l’imaginaire des partisans comme quoi il faut laisser le fruit mûrir


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.