Steven Butler éclatant contre Herrera

Montréal | Trente-deux mois après son combat nul contre Jaime Herrera au Centre Bell, le boxeur montréalais Steven «Bang Bang» Butler a vengé ce verdict, samedi soir au Casino de Montréal. Il a remporté le deuxième duel par knock-out au dixième round.

Le visage ensanglanté, Jaime Herrera n'a jamais abandonné face à un Steven Butler beaucoup plus rapide, plus puissant et plus dominant. La descente aux enfers d'Herrera avait débuté au deuxième round lorsqu'il a visité deux fois le tapis.

Au round suivant, Butler a poursuivit le travail de destruction sur son adversaire, qui lui reprenait peu à peu ses esprits. Malgré la précision des coups de Steven Butler, Herrera sera demeuré sur ses jambes jusqu'à la toute fin.

Tel un guerrier, Herrera, round après round a regagné son coin. C'est finalement au 10e round qu'il s'est avoué vaincu.

Braidwood ne perd aucune seconde

Le sympathique boxeur de l’Ouest canadien Adam Braidwood n’a perdu aucune seconde dans son combat l’opposant au Mexicain Jesus Manuel Paez. Dès le round initial, celui qu’on surnomme le Boogeyman a envoyé Paez au pays des rêves au 1er round.

Pour Braidwood, il s’agit d’une cinquième victoire par knock-out au premier assaut. L’annonce de la victoire, a été suivi d’une mêlée avec Simon Kean au centre du ring. Les deux colosses devrait s’affronter à quelque part à la mi-juin.

Avant d’en découdre avec Kean, Braidwood devra remporter son prochain combat prévu le 28 avril à Edmonton contre Hugo Leon (5-1). «J'espère qu'on va se battre dans un ring comme ce soir au Casino. Je cherche la guerre. Je ne veux pas faire dans la dentelle et courir un marathon après Kean», s’est exclamé Adam Braidwood à sa sortie du ring.

Erik Bazinyan l’emporte à…181 livres

Pour la première fois de sa carrière, le boxeur Erik Bazinyan montait sur le ring comme boxeur professionnel indépendant. C’est-à-dire qu’il n’était associé à aucune firme de promotion lorsqu’il a fait face à Ferenc Albert de la Hongrie.

Habitué de boxer à 168 libres, Erik Bazinyan est monté sur le ring à plus de 181 livres, une première pour l’ancien protégé des frères Grant. Après une rafale de coups, «BZO» a forcé le coin de son opposant

Dans les autres combats de la soirée, Ablaikhan Khussainov, Raphaël Courchesne, Arthur Ziatdinov, Batyr Jukembayev et Custio Clayton ont tous remporté leur combat.

Le prochain gala d’EOTTM aura lieu à Québec le 7 avril prochain.


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.