September 14, 2019

Please reload

Recent Posts

Sparring le film : la critique

September 24, 2018

1/1
Please reload

Featured Posts

Simon Kean : Maintenant on fait quoi?

June 19, 2018

 

 

 

Le grizzly a fait qu’une bouchée d’Adam Braidwood dans un combat fort attendu, Shawinigan commence déjà à s’en remettre que j’ai hâte à la prochaine danse. Antonin Décarie a rapidement mentionné après le combat que les plans étaient simples pour Simon Kean, le ramener sur le ring du Centre Vidéotron le 15 septembre prochain. L’athlete de 29 ans détient maintenant une fiche de 15 victoires en autant de sorties, son pourcentage de ko fait peur à 93,33 %. C’est une question de semaines avant qu’il fasse son entrée dans les classements mondiaux, comme je n’ai pas inventé la patience, je me questionne déjà à propos de son prochain adversaire. 

 

Mes critères ne sont pas si compliqués, trouver un adversaire crédible qui arrive avec une histoire intéressante pour permettre aux médias de nous vendre le combat. Plusieurs candidats me sautent aux yeux, le Canada et les rejetons de légendes seront à l’avant-scène. 

Le reste du Canada

 

''Si tout le monde nettoie le devant de sa maison, la rue entière sera propre" - Proverbe japonais

 

Le monstre Mladen Miljas 8-0, 8 Kos, il porte bien son nom avec ses 6 pieds 6 et ses 245 livres sur le compteur. Il peut se vanter de détenir une ceinture noire en karaté, un background en lutte olympique et une fiche amateur de 17-3. Sur les médias sociaux, il a lancé les premières flèches mentionnant qu’Eottm a tenté de le signer 3 ans pour des cacahuètes. Le fils de parents croate termine aussi un bac en criminologie à l’université de Toronto.  

 

 

 

Franz Rill 

 

 ( ce serait mon choix ) 15-2, 11 Kos, après une carrière amateur respectable au canada, Frankie a quitté pour tenter sa chance en Allemagne, du haut de ses 6 pieds 5 et près de 250 livres, il a conservé une fiche respectable faisant la limite avec l’aspirant mondial Robert Helenius. De retour au Canada avec Tyler Buxton comme promoteur, le natif d’Oshawa assiste à tous les combats de Simon Kean le défiant via les médias sociaux à chaque fois. Rill représente un gatekeeper de très grande qualité à ce stade-ci de sa carrière, le spectacle serait assuré et Simon Kean ferait des rounds.  

 

Les fils de Tommy Morisson

 

 

 

Trey Lippe Morisson 14-0, 14 Kos, Roger Lavergne le copromoteur des galas à Shawinigan a tenté une approche avec Trey en 2017 pour organiser un grand combat face à Kean, une main endommagée de l’américain est venue gâcher le tout. Trey Lippe est âgé de 28 ans, sa victoire en 5 minutes face à Ed Latimore a prouvé sa légitimité dans la catégorie reine. En plus de ressembler à 2 gouttes d’eau à son célèbre père, il a hérité de sa puissance. Son entraineur est Freddy Roach, de quoi rajouter à tout le hype qu’il pourrait y avoir autour de ce duel. 

 

James Mckenzie Morisson 14-0-2, 12 Kos a étrangement le même âge que son demi-frère. Lui est passé du Basketball à la boxe. Son jeu de pieds et son agilité acquise sur un court lui servent bien dans un ring. Si jamais Trey charge trop cher, James pourrait faire l’affaire, il a la coupe de cheveux et la gauche de son papa.  

 

 

Jouer un petit tour à Groupe Yvon Michel 

 

 

  En avril dernier, le groupe Gym nous avait annoncé Eugene Hill comme adversaire d’Oscar Rivas, celui-ci a fini par demander trop de sous et nous ne l’avons jamais vu. Camille Estephan n’a pas peur de la dépense et le combat de Simon Kean fera les frais de la grande finale au centre Vidéotron donc le budget doit être disponible. Eugene Hill chargerait 30 000 $, sa fiche a été clairement gonflée pour tenter de le vendre à fort prix.  

 

Eugene Hill a une fiche superbe 34-1, 22 Kos, maintenant âgé de 39 ans Mean Gene est représenté par le légendaire Bob Spagnola. Il ne rajeunit pas, il est inactif, mais il continue de déclarer qu’il reve à un combat de championnat du monde. Eugene verrait peut-être en Simon Kean un pari intéressant pour se rendre à ses objectifs. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Justin Jones 

 

21-0-2, 12 Kos est tout un athlète, avec le Texas State University, il a excellé comme secondeur extérieur tout comme sprinteur au 4 x 200 mètres. C’est son coach d’athlétisme un ancien boxeur pro qui lui découvre un talent et lui apprend les bases du pugilat.  La carrière de Casse-Gueule a pris son envol quand il a décidé de s’entraîner avec Maurice Watkins. Surnommé Termite, Watkins est un entraîneur de grande réputation, il était sur l’équipe nationale avec Sugar Ray Léonard, il s’est battu en championnat du monde et sa fiche professionnelle est de ( 61-5-2, 41 KOs ). Tous les boxeurs qui s’associent avec Watkins voient leur forme physique s’améliorer, «Je m’entraîne pour lancer 250 coups par rounds dont 70 jabs, je vais briser les records de boxrec» déclare Justin Jones à propos des méthodes d’entraînement de Watkins. Son nom a circulé pour affronter Oscar Rivas avant qu’on lui préfère Hervé Hubeaux.

 

 

50 ans plus tard, le québec a enfin trouvé le digne successeur de Robert Cléroux, Simon Kean est maintenant l'attraction numéro 1 en boxe en terme de vente de billets. Nous allons avoir beaucoup de plaisir à suivre sa progression dans les prochaines années.  

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us