Le piège Spike O’Sullivan, déboulonnons certaines croyances.


Qui est ce Spike?

Gary O’Sullivan est né en 1984 à Mahon Cork en Irlande. Fils de soldat, il commence la boxe à 5 ans, Spike sera champion d’Irlande chez les amateurs. Lors de sa défaite face à Chris Eubank, il est contraint à abandonner sur son tabouret avec un tympan déchiré. Contre Billy Joe Saunders, il s’est simplement fait déclasser et dominer..... comme Lemieux.

Nom : Gary O’Sullivan Surnom : Spike Fiche : 28-2, 20 KOs Entraîné par : Paschal Collins Promoteur : Oscar de La Hoya Anecdotes : Billy Joe Saunders dit que c’est le plus dur cogneur qu’il ait affronté.

Spike est fait sur mesure pour David Lemieux

L’expression est utilisée à toutes les sauces sur mesure ou Tailor made en anglais. Mais ici c’est plus que vrai, Spike c’est une brute, il ne se déplace pas très bien, il ne bouge pas si vite. En résumé, l’irlandais n’est pas assez bon pour ne pas se retrouver tôt ou tard en mauvaise posture devant Lemieux et à ce moment précis, David lui arrachera la tête pour dire les choses comme elles sont.

Lemieux est le boxeur du Golden Boy dans ce combat : mythe ou vérité.

Gary se dirigeait tout bonnement vers un combat de championnat contre un certain Gennady Golovkin quand Oscar De La Hoya lui a lancé un coup de fil. La proposition était simple, la visibilité de la demi-finale entre GGG et Canelo face à un adversaire très connu et 2 autres combat, peu importe l’issue de ce combat. Lors de tous les combats présentés ce soir la, on peut établir un favori du promoteur qui parfois obtient la faveur des juges (ça arrive encore malheureusement) ici les 2 boxeurs semblent sur un pied d’égalité étant représenté tous les deux par Oscar de la Hoya.

Les deux boxeurs n’ont pas le droit à la défaite.

Vrai, j’adore ces duels où le perdant est refoulé à des combats locaux et des bourses moindres et où le vainqueur peut rêver à une ceinture. Lemieux est jeune mais usé, son corps le lache lentement et comme vous le savez, faire le poids est une complexité terrible. O’Sullivan lui est venu très près de se battre en championnat du monde, son exode aux États Unis se passe à merveille mais à 34 ans, il n’a plus le luxe de perdre un combat. Contre Antoine Douglas, c’était lui le négligé et il a boxé le meilleur combat de sa carrière, le rôle semble lui plaire et il voudra surprendre Lemieux.

Gary O’Sullivan frappe très fort, mais est facile à atteindre en revanche et à ce jeu personne ne peut vaincre David Lemieux. Spike va s’en rappeler longtemps de son combat face à David Lemieux...... quand il se réveillera.

#DavidLemieux #GaryOSulivan #RéjeanTremblay #Eyeofthetigermanagement

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.