J’ai de la peine pour Francis Lafrenière.


Crédit photo : Le légendaire Bob Lévesque

Le Québec au complet vit une relation d’amour avec Francis Lafrenière, il est beau, gentil et bien élevé. Ma propre mère a probablement déjà essayé de m’échanger pour lui. En janvier 2016, lui et Renan St-Juste se sont affrontés dans le combat le plus excitant de l’histoire du Québec. On aurait pu croire que sa carrière était bien lancée et que la gloire et les dollars étaient à ses pieds. 2 ans et demi plus tard, son équipe de gérance ne semble toujours pas y avoir du plan pour l’orgueil de Saint-Clet. Portrait de la situation.

Un momentum dans le vide

Les animateurs de HBO ont cessé d’animer l’introduction du combat entre Jean Pascal et Sergey Kovalev, car il se passait quelque chose d’énorme sur le ring. Francis Lafrenière imposait un rythme d’enfer à Renan St-Juste qui n’a jamais reculé malgré ses 43 ans à l’époque. Une longue ovation debout suit le combat et personne n’est vraiment remis quand Karim Mayfield et Dimitry Mikhailenko doivent essayer de se battre après eux. Francis Lafrenière devient une vedette instantanément et les couloirs du centre Bell ne parlent que de lui.

Un classement qui n’aura pas servi

Ce soir la Francis Lafrenière met la main sur le titre de la IBF international lui qui était déjà champion canadien. Il prend un repos de 5 mois pour revenir face à Attila Koros, un adversaire de remplacement hongrois âgé de 21 ans. Encore une fois, il est inactif pendant 6 mois pour soigner une blessure au coude, à son retour il fait face à une ancienne victime de Sébastien Bouchard en la personne de Damien Mielewczyk. Il se battra à 4 reprises dans les 6 mois suivants ce duel, on lui propose même Oscar Cortez un boxeur qui rate la pesée de plus de 20 livres face à Custio Clayton. Ensuite le clan de Lafrenière décide de croire Yvon Michel qui lui propose une place dans la sous-carte du combat prévu entre Adonis Stevenson et Eleider Alvarez, le reste de l’histoire est assez documenté. Donc Francis qui doit être considéré comme un des boxeurs les plus populaires du Canada finit par se produire dans l’anonymat du casino de Montréal. le champion du peuple est défait par les juges et Albert Onolunose, un champion canadien détenteur de 3 ceintures et 2 classements méritait meilleure enseigne. La revanche est signée à la Place Bell, déçu de la vente des billets Yvon Michel déplace le combat entre Steve Bossé et Jean Pascal au lendemain du mariage de Lafrenière, et voilà une autre inactivité en cours.

2 rendez-vous ratés.

Camille Estephan le grand manitou d’EOTTM s’est pris à deux reprises pour organiser un combat entre Lafrenière et Butler. Un classique qui aurait rempli la Place Bell et divisé les chaumières. Malgré la défaite face à Albert, Estephan revient à la charge avec une offre qui est acceptée par Francis lui-même sur les médias sociaux, un temps de réponse trop long de son agent mettra fin aux espoirs de les voir d’affronter.

Choisir son mariage avant de se battre est la décision à prendre. Alors qu’on croit que le duel n’est que partie remise Albert Ononulose accepte plutôt d’affronter le dangereux Patrice Volny en septembre prochain. Francis se retrouve donc le bec à l’eau et on ne sait même plus si Rixa existe vraiment. L’année 2017 étant la moins occupée de leur existence.

Francis Lafrenière a inventé la loyauté, mais est ce que cette même loyauté le fait rester avec des gens qui semblent déborder par les événements. Francis Lafrenière aurait-il été plus actif et plus riche si son promoteur était Groupe Yvon Michel ou Eye of the Tiger Management, je vous laisse répondre à cette question.

#FrancisLafrenière #rixapromotions #GroupeYvonMichel #Eyeofthetigermanagement #saintclet

Featured Posts
Recent Posts