Aucun vol répertorié aux abords du T-Mobile Arena hier soir.


Hier soir, nous avons eu droit à un combat légendaire entre Gennady Golovkin et Canelo Alvarez; durant chaque round il y avait des subtilités et des échanges incroyables qui ont fait en sorte que le spectacle a été au-delà de mes attentes. J’ai donné les rounds 1-2-4-5-6-7 et 12 à Canelo. Les cinq autres à GGG. Score final : 115-113 Canelo. Il y a probablement eu plusieurs vols hier soir à Las Vegas; j'ai scruté les rapports de police du secteur et aucun larcin n'a été répertorié aux abords du T-Mobile Arena.

Pour que le mot VOL puisse apparaître, je considère que ce doit être une domination totale d'un des deux boxeurs, comme par exemple lors des combats entre Pacquiao et Bradley 1 ou celui entre Malignaggi et Cano. Dans les deux cas, je voyais le boxeur perdant gagnant par au moins 8 rounds; le mot vol est tout à fait justifié dans ces deux cas précis.

Hier soir, nous avons eu droit à un combat d'une grande qualité, Canelo ayant clairement gagné 5 rounds, Golovkin ayant clairement gagné 5 rounds. Il en reste deux qui feront la différence. Deux rounds extrêmement serrés qui feront pencher la balance; je les ai donné à Canelo. Nous étions 8 à regarder le combat, j'étais le seul qui avait Canelo gagnant, deux avaient 114-114 et les autres avaient 115-113 GGG. Un vol, vraiment? Quand un combat est aussi serré?

Canelo m'a vraiment impressionné hier soir, il a été mean du début à la fin (ou presque), il a pris le centre du ring, il avait les mains plus rapides, de meilleurs attaques en combinaisons et les coups de puissance ont été à son avantage. GGG a bien fait avec son jab mais dans les six premiers rounds, s'il fallait départager les rounds entre Canelo et ses power punchs ou GGG et ses jabs défensifs, j'ai opté pour le mexicain. GGG est revenu très fort à partir du huitième round, il n'avait pas le choix puisque son non-verbal nous indiquait clairement que les coups au corps qu'ils avaient reçus étaient sur le point d'avoir raison de lui. Quel athlète incroyable il faut être pour revenir et s'emparer des quatre rounds suivants, mettant même en problème Alvarez à quelques reprises. Puis le douzième, un round hallucinant qui nous aura transporté jusqu'au bout des 36 minutes octroyées. Une décision serrée, un troisième combat en mai 2019. La vie est belle les amis.

J'ai trouvé GGG un peu lent, sloppy, dérouté par moment. Il n'a pas su s'adapter à Canelo qui lui avait clairement fait ses devoirs; pression pression pression et surtout, lancer plus de coups que lors du premier combat. Canelo est une menace, il est encore jeune et il s'améliore de combat en combat; qui peut l'arrêter maintenant chez les 160 livres? GGG est encore le seul; il devra cependant changer quelques trucs dans sa préparation sinon je crois qu'un troisième combat entre les deux, quoique sûrement encore spectaculaire et surtout très lucratif, finira par un résultat identique, probablement beaucoup moins serré que celui d'hier soir.


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.