Sparring le film : la critique

Par Laurent Poulin cinéphile d’expérience

'' T'es un styliste ou un puncheur ?, moi j'encaisse.'' J’ai toujours adoré les films de boxe, les ralentis époustouflants où les crochets à s’en déboîter l’épaule touchent la cible à tous coups. Je suis inquiet pour le héros qui s’en prend plein la marboulette car je sais qu’au prix qu’on me charge le maïs soufflé qu’il gagnera à la fin. Sparring nous transporte dans la vie de Steve Landry, un faire-valoir de 40 ans avec une fiche de 13 victoires 33 défaites et 3 combats nuls. Le boxeur se bat pour la survie de sa famille bien avant sa fiche. Il reçoit la proposition la plus alléchante de sa carrière, devenir le sparring-partner d’un ex-champion Tarek M’Barek. En résumé son mandat est assez simple, encaisser et se taire.

Le champion Tarek M’Barek est plutôt réticent à l’idée de travailler avec un vieux boxeur à la fiche bourré de défaites. Dès son arrivée dans le film, je le déteste ce Tarek, c’est que je n’arrive pas à oublier l’acteur qui joue le champion. Souleymane M’Baye est l’ancien champion de la WBA, en mai 2010 Antonin Décarie semblait en avoir fait assez pour remporter le titre, mais les juges ont vu le combat différemment. Réalisateur : Samuel Jouy Acteurs : Mathieu Kassovitz, Olivia Merilahti, Souleymane M’Baye Genre : Drame Distributeur : Europacorp Distributions Durée : 1:34 minute Si vous êtes de ma génération, le film 'La haine' a assurément marqué votre adolescence, c’est Mathieu Kassovitz qui en a fait la réalisation. L’acteur ne laisse personne indiffèrent en France, il est de toutes les polémiques. Mais comme acteur, réalisateur et producteur c’est un type génial qui multiplie les triomphes. Dans sparring, Kassovitz est génial, un peu lent et dans la lune. Mais il est d’une grande intensité dans son courage et son désir d’aller jusqu’au bout pour offrir une vie meilleure à sa femme et ses enfants.

Pour nous fan de boxe, il est intéressant de voir la dynamique entre les partenaires d’entraînements et le champion. Si tout commence dans le manque de respect, à mesure que le film avance Landry et le champion se lie d’amitié et c’est même touchant par moment. Sparring, je vous le conseille fortement. On s’attache rapidement à ce faire-valoir qui malgré les échecs et les humiliations publiques continue à prendre des coups pour sa famille

#SteveLandry #sparring #film

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.