Vive Jean Pascal

C’est confirmé, l’ex-champion de la WBC Jean Pascal fera face à Gary Kopas en Nouvelle-Écosse. Rapidement, les internet se sont affolés, comment un boxeur comme Jean Pascal qui a affronté les meilleurs au monde peut-il en venir à se battre face à un boxeur de 39 ans avec une fiche ordinaire de 10-11? Fidèle à ma nouvelle habitude, j’ai pris quelques nuits de sommeil et j’applaudis maintenant la décision de Pascal.

Rester motivés et actifs.

C’est le secret le moins bien gardé en boxe, Jean Pascal a besoin d’une date de combat pour se consacrer corps et âme à l’entraînement. Le vétéran Kopas est sur une lancée et résistera un peu à Pascal. Ce qui aura tout de même permis à Jean d’obtenir une 3e victoire consécutive ce qu’il n’a pas obtenu depuis 2012. Personne ne sera blessé à Sidney, le poids ne sera pas un problème à 200 livres, le téléphone continue de sonner et Jean Pascal sera prêt pour janvier 2019.

Le dossier Dimitry Bivol

HBO semble avoir le cul assis entre 2 chaises comme le dit l’expression. Le puissant réseau américain va-t-il délaisser la boxe pour présenter plus de séries. Un exemple : HBO a délaissé Eleider Alvarez vs Sergey Kovalev 2, pourtant le premier combat a livré la marchandise point de vue de la cote d’écoute. En sachant tout ça, les montants offerts pour ajouter Jean Pascal à la fiche du Russe Bivol doivent être ridicules en comparaison avec le CV du Blainvillois. Il ne l’a pas volé son expérience et sa crédibilité chez les 175 livres et oui ça se monnaie.

Fiche pros : 33-5-1

Fiche amateur : 103-18

Gérant : Greg De Leon

Entraîné par : Stéphan Larouche

Jeux Olympiques d'Athènes

Médaillé d'or aux Jeux de la Francophonie à Ottawa en 2001(poids super-welters) Médaillé d'or aux Jeux du Commonwealth à Manchester en 2002 (poids super-welters)

Champion du monde poids mi-lourds WBC (2009-2011)

Jean Pascal est un fin renard

L’ami Jean comprend bien les mécanismes de la boxe professionnelle, les risques doivent être associés à une somme intéressante. Si le clan Bivol arrive avec des pinutes et que la Nouvelle-Écosse arrive avec les mêmes cacahuètes. Aussi bien, aller se battre à un poids de tous les jours face à adversaire pas très dangereux. Après tout, Jean Pascal n’a que 35 ans et tout laisse croire qu’il peut demeurer compétitif pour encore 2-3 ans. Donc, les opportunités reviendront et certains promoteurs aux poches pleines ( lire Eddie Hearn ) ou Al Haymon finiront bien par cogner à sa porte une autre fois.

Jean Pascal sera un promoteur redoutable dans les années à venir et pourquoi pas un rôle dans les médias.


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.