Patrice L’heureux : Les légendes ne meurent jamais.


La boxe regorge de ces personnalités plus grande que nature, les boxeurs sont les athlètes les plus vrai et les plus sympathiques. L’exemple parfait qui revenait toujours est Patrice L’Heureux. Un vrai de vrai colosse avec le sourire aux lèvres qui n’a jamais refusé de prendre une photo avec un fan ou signer un autographe à un autre.

La boxe.

C’est à 21 ans que L’heureux décide de commencer la boxe pour perdre du poids et se remettre en forme. 6 ans plus tard, il est champion canadien en boxe olympique. Pendant 42 ans, la ceinture de champion canadien des poids lourds fera le tour de la province sans ne jamais s’arrêter au Québec. De 1962 à 2004, c’est à l’heureux que l’on doit la renaissance de la division reine au Québec. Les Kean, Rivas et maintenant Makhmudov lui en doivent une.

- Fiche professionnelle : 24-5-1, 13 KOs

- Il a vaincu entre autres Shane Sutcliffe et l'olympien Art Binkowski

- Patrice L’heureux a aussi joué au football pour les diabolos de Trois-Rivières.

- Ses deux combats face à David Cadieux ont marqué l’histoire du Québec.

- Lui et son frère Jonathan ont fondé l’école de boxe olympique du centre de la Maurice en 1997.

- Son premier entraîneur et promoteur fut Jim Girard

- Alexandra Croft a été son agente et il a aussi partagé les ondes de vox avec elle.

Sur le ring, on est loin d’un styliste ou un danseur, il prend des risques et il reçoit des coups qu’il aurait bien pu éviter... mais il a le désir de plaire au public et de donner le meilleur spectacle au public. Le public lui a bien remis en scandant de maintes fois l’Heureux l'Heureux l'Heureux que ce soit à Shawinigan, Trois-Rivières et même au centre Bell.

Le granite.

Il n’y a pas de matériaux plus nobles que la granite, Patrice avant d’être un boxeur est avant-tout un entrepreneur hors pair. 3 ans après la naissance de son fils, Gaëtan L’Heureux fonde Granite-Mag tout juste après sa graduation de l’université d’Ottawa. Rapidement, Patrice apprend le métier de tailleur de granite et était encore jusqu’aujourd’hui le président de l’usine.

La série BoxeRock.

Au milieu des années 2000, Yvon Michel présente des galas sur la chaîne VOX : la série boxerock Budweiser. La boxe qu’on nous présente est de qualité mais c’est l’analyste Patrice L’heureux qui retient l’attention, accompagnée par Marie-Claude Savard, le colosse détonne dans les médias. Il a un sourire dans la voix, il ne se prend pas au sérieux et il est toujours très intéressant de l’entendre.

Le 8 octobre 2018 est une journée triste pour la boxe au Québec. Mais par sa personnalité, sa bonne humeur et les souvenirs qu’il nous laisse. Patrice L’heureux ne sera jamais oublié.

#PatriceL #PatriceLHeureux #gyn #Granite

Featured Posts
Recent Posts