C’est l’automne au casino de Montréal


Le groupe gym y allait de sa rentrée pour la saison 2018-2019 et ce fut un gala déplorable sur tous les points.  Je voudrais bien mâcher mes mots mais ce n’est pas mon style, d’autres sites de boxe vous offriront ce genre de couverture.  8 combats pour un total de 15 rounds..... 5 combats qui se finissent au 1er, 1 au 2e round et 2 decisions unanimes sur des combats prévus pour 4 rounds. Les gens qui ont organisés cette soirée de boxe doivent se regarder dans le mirroir, je comprends le concept où l’on protège des fiches mais il y a des limites à prendre le consommateur et celui qui paie des billets pour un idiot.  

En espérant que des efforts seront faits pour le prochain gala du 24 novembre.  

Lafrenière au 1er round 

Inspiré par le reste de la soirée, Francis Lafrenière éclate son adversaire dès le premier engagement. On le reverra sur le ring en novembre. 

Phinn au 1er round 

Shakeel Phinn l’emporte dès le premier round. 

On a surtout appris qu’il affrontera Dario Bredicean le 1 décembre prochain. 

Butch a bûché Gorham

*Ko de la soirée. 

Je l’aime ce Sébastien Bouchard version 147 livres et la trentaine a fait de lui un cogneur dangereux. Je veux le voir aligner les victoires et rentrer dans les classements, c’est le temps où jamais pour la coqueluche de Québec.

Jean-Michel Bolivar lance un message à la division

Face au vétéran de 46 combats Adriel Juzaino, JMB y va plus rapidement que Clovis Drolet et à la même vitesse que Patrice Volny pour se débarrasser du mexicain dès le premier round. Le prochain combat de l’homme le plus connu de Pointe-Calumet devrait être contre Adam Le Danger Ayoubi et il n’a jamais digéré sa défaite face à Jan-Michael Poulin, un dossier qu’il se garde pour 2019. 

Tommy Houle l’emporte dans un bon combat. 

L’orgueil de Ste-Béatrix a travaillé plus dur qu’à son habitude pour obtenir la victoire. Son adversaire Rafael Ortiz était excellent et lui était venu pour essayer de gagner. Houle est le plus colosse des poids moyens, le préféré de Julie Clavel est en superbe condition physique, il est maintenant 4-0 et j’aimerais le voir dans d’autres combats locaux.  

Tommy Houle par décision unanime. 

Yan Pellerin m’a diverti. 

Je vais être encore honnête comme c’est maintenant ma marque de commerce. Je ne comprends pas trop qu’est-ce que fait Yan Pellerin sur le ring sauf vendre beaucoup de billets pour le groupe GYM. Mais face à Toscana, un boxeur qui n’a jamais connu la victoire, j’ai assisté à un bon combat. Sabrina Aubin s’est bien débrouillée comme entraîneur, elle est très intense, je fais retenir ses services si jamais je fais mes débuts professionnels sur le ring.  

Heron et Dilmaghani expéditif.

En ouverture de gala vers midi, les 2 boxeurs appartenant à Lee Baxter l’ont emporté dès le premier round. Je me demande bien qu’est-ce que 2 boxeurs avec des fiches de 17-1 et 12-0 vont retenir et apprendre de victoires si faciles en après-midi à Montréal.


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.