Hier j'ai appris plein de choses


Être un célibataire endurci amène son lot d’avantages, hier je me suis évaché et j’ai regardé près de 20 combats de boxe. Avec la magie des internet, j’étais présent au casino de Montréal, à Rimouski et je n’ai rien manqué du combat de Jean Pascal à Atlantic City. Certains ont gagné, d’autres ont perdu, mais le spectateur est sorti gagnant, une grande majorité des combats ont livré la marchandise. Chaque combat de boxe fournit des réponses aux questions qu’on a tous sur certains boxeurs, voici ce que samedi m’a appris.

7- Groupe Yvon Michel s’est bien repris.

Ma grand-mère disait qu’on a le droit de faire des erreurs, mais pas de les commettre de nouveau. Après avoir présenté un gala en octobre où les adversaires tombaient comme la pluie verglaçante ce week-end, le groupe gym présentait son 2e gala de la saison 2018-2019 hier. Chapeau à Dominique de la Sablonnière et Vincent Morin qui ont présentés des combats bien équilibrés et très compétitifs. Je n’ai pas vu l’après-midi passé et c’est très bon signe quand on ne regarde pas l’heure lors d’un gala de boxe.

6- Jean-Michel Bolivar donne un bon spectacle dans la défaite ou la victoire.

L’homme le plus populaire de st-joseph du lac ne sera jamais champion du monde et il le sait. Toutefois, il est en plein le boxeur que tu veux pour bonifier ta soirée de boxe. Jean-Mich vend à lui seul énormément de billets et est toujours impliqué dans des combats spectaculaires. Après sa défaite contre Manuel Garcia, il a invité celui-ci à venir visiter son gymnase et pourquoi pas faire du sparring avec lui. Bolivar est un chic type comme l’on en croise rarement dans la vie.

5- Francis Lafrenière doit réfléchir à son avenir.

Je vais être d’une grande honnêteté, Francis m’inquiète un peu, après sa défaite, il a déclaré avoir été ébranlé comme jamais dans sa carrière, mais Jose Jésus de Macias. Le mexicain est certainement un excellent boxeur, mais il vient des 147 livres soit deux catégories en dessous. Son équipe croyait que le poids et la force physique de Francis passeraient au travers le mexicain, mais la stratégie a échoué et il a pris beaucoup de coups pour rien. Nouvellement marié, père de 2 beaux enfants et propriétaire d’un gymnase plein à craquer, Francis Lafrenière doit penser à tirer la plogue sur sa carrière.

4- Kim Clavel est ma demi-finale

Eottm semble vouloir mettre Arslanbek Makhmudov sur la voie rapide depuis la défaite de Simon Kean, tout ça me semble précipité et ne sert pas à grand-chose. Le colosse les démolit tous et ça n’apporte rien au réseau TVA sport qui veut lancer la boxe en profitant des fortes cotes d’écoute du hockey qui propulsent la boxe. KK47 avait devant elle une adversaire qui revenait d’un combat de championnat du monde et qui n’a jamais visité le plancher. On a rapidement vu l’étendue de l’expérience internationale de Clavel, tous les ajustements ont été rapidement et elle peut maintenant rêver de classements mondiaux avec cette victoire.

3- Saddridin Akhmedov va réécrire l’histoire

C’est le prospect parfait, sa force de frappe est un don de dieu, son style est spectaculaire et sa carrière est dans la main du meilleur entraîneur de boxe au Canada Marc Ramsay. Ça deviendra de plus en plus difficile de lui trouver des adversaires et surtout d’espérer qu’il ne les démolisse pas. Le Québec est très chanceux de le compter parmi nous.

2- Steven Butler est trop fort pour la ligue.

Jésus Antonio Guttierez semblait sur papier l’adversaire parfait pour permettre à Steven Butler de faire des rounds. Le mexicain pouvait se vanter d’avoir envoyé Gabriel Rosado au tapis.

Le dilemme est maintenant le suivant pour Eye of the Tiger management. On préfère être prudent avec Steven Butler qui n’a que 23 ans et ne rien précipiter avec lui, mais il massacra tout adversaire qui n’est pas classé qu’on mettra face à lui. Un bien beau problème à gérer.

1- Jean Pascal n’appartient plus à l’élite.

La défaite et surtout l’allure du combat face à Dimitry Bivol nous l’ont démontré, Jean Pascal n’a plus la vitesse, le volume ou l’endurance pour faire face à l’élite de la division. Jean Pascal est un futur hall of famer et un des plus grands boxeurs de l’histoire du Québec, jamais je n’accepterais qu’il devienne un faire-valoir ou un marche pour de jeunes boxeurs qui cherchent à se forger une réputation.

J’espère que Jean Pascal fera le bon choix pour lui.

EndFragment

#JeanPascal #CamilleEstephan #Eyeofthetigermanagement #GroupeYvonMichel #YvonMichel #KimClavel

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.