Je déteste Canelo ( texte de très mauvaise foi )

Je ne suis plus à l'âge de prendre des détours, je déteste Saul Alvarez. Pas lui personnellement, mais plutôt le fait qu'Oscar De La Hoya en ait fait l'élu et que Dazn ait mis une somme dérisoire pour le signer ( 365 millions us pour 11 combats ). Je lui en veux d'avoir obtenu des décisions favorables face à Erislandy Lara et Gennady Golovokin. Mais la vraie haine vient du fait qu'il s'est trop souvent servi d'être le côté A de l'équation pour obtenir un avantage sur son adversaire dans un sport où l'on devrait s'affronter à forces égales. Il faut en mener pour obtenir sa propre division de poids sans que le WBC ne fasse rien ( quoique c'est le WBC ) ou pouvoir repousser éternellement une défense obligatoire face à Jermell Charlo sans être dépouillé. 

Qui est Canelo ?

Saul Alvarez nous vient de Guadalajara au Mexique, âgé de 28 ans, lui et ses six frères ont tous boxés professionnels. Sa carrière commence dès l'âge de 15 ans au Mexique, il accumule les victoires faciles et gonfle sa fiche. Oscar de la Hoya le remarque et lui fait signer un contrat. Oscar de la Hoya en fait l'élu, tous les efforts seront déployés pour s'assurer que le jeune rouquin devienne une superstar. Force est d'admettre que le plan a fonctionné, Canelo a signé un contrat de deux ans pour 365 millions us avec le réseau DAZN, un montant record pour un athlète professionnel. 

Le Canelo-Weight

J'ai passé près de trois ans à me réveiller la nuit pour en vouloir à Saul Alvarez. Face à Alfred Angulo, il exige plein de choses dont une pesée à 155 livres. C'est à ce même poids que les juges le sauveront face à Erislandy Lara. Après une victoire face à James Kirkland, il défait Miguel Cotto pour mettre la main sur le titre des poids moyens mais encore avec une pesée maximale à 155 livres. Étant déjà en colère et en manque de sommeil, il me fait encore plus rager en abandonnant son titre pour éviter GGG et décide d'affronter un 140 livres en Amir Khan.

164.5 livres, c'est le poids sur le contrat pour faire face à Julio César Chavez. 

Une cible dans le dos 

Au Québec, les journalistes nous répètent qu'un combat entre Saul Alvarez et David Lemieux finira par avoir lieu et ce même si le clan Canelo ne fait plus allusion au boxeur québécois lors des points de presse. Ailleurs dans le monde c'est la même poutine, partout il y a un promoteur qui rêve d'opposer son boxeur à la vache à lait de Golden Boy et Dazn. Voici une courte liste de boxeurs plus crédibles que Rocky Fielding qui sauterait à pieds joints sur une occasion de collecter les billets. 

154 livres : Kell Brook, Jarret Hurd, Jermall Charlo, Erislandy Lara, Jaime Munguia. 

160 livres : Gennady Golovkin, Daniel Jacobs, Jermall Charlo, Sergey Derevyanchenko, David Lemieux et Billy Joe Saunders et Demetrius Andrade. 

168 livres : Callum Smith, Gilberto Ramirez, David Benavidez, James Degale, Chris Eubank Jr, Dimitry Bivol ( il a manifesté le désir de combattre pour un titre chez les 168 livres ) 

#CaneloAlvarez

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le contenue de cette page est la propriété de Boxingtown Québec.