Prédictions 2019


C’est encore peu connu, mais j’ai hérité des talents de voyants du côté de ma grand-mère maternelle. Je peux prédire la température, les numéros du 6/49, mais je m’en sers surtout pour deviner à l’avance ce qui se passera en boxe québécoise. En 2018, j’ai eu une faible moyenne de réussite dans mes prédictions causés par une boule de cristal poussiéreuse, mais un chiffon a été passé depuis.

Voici à l’avance tout ce qui arrivera en 2019 dans le merveilleux monde de la boxe.

10- Yves Ulysse Jr deviendra champion du monde

Yves Ulysse (17-1, 9 KOs) a probablement reçu des pantalons à Noël, car il aura bientôt une occasion de se battre en championnat du monde. Il figure dans les classements WBC, IBF et WBO et la télévision américaine le connaît et l’aime déjà. Mais là où les astres s’alignent pour Ulysse c’est que le tournoi de la WBSS manque de fonds avec le départ envisagé des frères Sauerland.

Juin 2019, Yves Ulysse l’emportera par décision unanime face à Maurice Hooker pour remporter le titre de la WBO version 140 livres.

9- Steven Butler refusera des combats importants.

Steven Butler terrorise la division des poids moyens, mais les choses vont trop rapidement. Camille Estephan voudra protéger son investissement et prendre le temps de polir son diamant. L’appel viendra de la WBO qui offrira à Butler #3 de faire face à Jack Culcay #2 de se battre pour devenir aspirant obligatoire au titre détenu par Demetrius Andrade.

Février 2019, le clan Butler refusera un combat face à Jack Culcay.

8- David Lemieux ne connaîtra pas beaucoup de succès chez les 168 livres.

David Lemieux (40-4, 34 KOs) est devenu trentenaire, changer de dizaine vient toujours avec changement de catégorie de poids en boxe. Mon grand-père dit que Lemieux est fait épais, c’est ce explique qu’à 5 pieds 9 pouces, il doit s’affaiblir pour boxer chez les poids moyens. Sa puissance ne le suivra pas chez les 168 livres et l’élite le tiendra à distance avec des bras plus longs.

David Lemieux vaincra 2-3 boxeurs de second ordre dans des combats sans réelle envergure, mais finira 2019 avantageusement classés. Une année de transition pour Lemieux.

7- Mikaël Zewski aura son combat de championnat du monde.

L’orgueil de Trois-Rivières Mikael Zewski (32-1, 22 KOs) profitera du fait que les champions de la division des 147 livres refusent de s’affronter entre eux. Sa fiche est tape-à-l’œil, son palmarès amateur est solide et il est bel homme pour la télévision. Yvon Michel fait du bon travail avec lui et l’a remis dans les discussions pour des combats importants.

Novembre 2019, Mikael Zewski fera face à Shawn Porter à New York pour tenter de remporter le titre WBC version 147 livres.

6- Artur Beterbiev unifiera les titres.

DAZN et Eddie Hearn n’ont pas vidé leur compte de banque respectif pour présenter des combats mal balancés et parfois pénibles à regarder. Le célèbre promoteur anglais augmentera la qualité des combats offerts sur le réseau payant. Le duel semble évident, Russie contre Russie, vétéran de 34 ans Vs jeune loup de 27 ans. Dimitry Bivol vs Artur Beterbiev sera l’un des duels les plus regardés de 2019.

Juillet 2019, Artur Beterbiev passera le KO à Dimitry Bivol pour devenir le roi de la division des 175 livres.

5- Christian M’Billi commencera sa légende face à une gloire française.

On l’oublie souvent, car il boxe en France, mais M’Billi doit être considéré comme le meilleur prospect chez les poids moyens en boxe présentement. Carl Vaillancourt le voit dans sa soupe et le voit champion d’ici 2022 et Carl ne s’est jamais trompé. Hassan N’Dam n’a jamais reculé devant un défi et c’est lui qui tentera de freiner l’ascension de « Solide ».

Décembre 2019, M’Billi vaincra N’Dam par décision unanime devant un stade rempli à craquer en France.

4- Marie-Eve Dicaire unifiera les titres, gagnera une autre division de poids, signera chez top Rank, achètera une maison, un chalet, deux voitures et se mariera en 2019.

La nouvelle championne IBF défendra son titre au mois de mars face à Maria Lindberg, ensuite elle mettra la main sur le titre WBC appartenant à Ewa Piatkowska sur les ondes de ESPN pour ensuite tenter sa chance chez les 147 livres vers la fin d’année.

3- Batyr Jukembayev va remplir le Saryarka Stadium au Kazhahstan face à Sergey Lipinets.

La chicane ne se réglera pas en 2018, EOTTM ne permettra pas à Batyr de retourner sous les bons conseils de Stéphan Larouche et celui-ci remettra le cap sur le Kazakhstan. Considéré comme une grande vedette chez lui, Batyr affrontera l’ex-champion Sergey Lipinets dans le plus grand combat de l’histoire pour le Kazhakstan.

Septembre 2019, Batyr Jukembayev sera défait par Sergey Lipinets chez lui.

2- Erik Bazynian deviendra champion du monde.

La transition vers EOTTM et Marc Ramsay a rapidement porté fruit. L’arménien est maintenant classé no 3 à la WBO et les iront très très rapidement. Le champion Gilberto Ramirez veut monter chez les 175 livres, Jesse Hart sera reclassé à la baisse. Résultat de tout ce manège, Erik Bazynian se faufilera en championnat du monde pour le titre vacant de la WBO version 168 livres.

Avril 2019, Erik Bazynian vaincra Shefat Isufi pour devenir le 4e champion du monde au Québec.

1- Eleider Alvarez remplira un stade de soccer..... En Angleterre.

Le storm commencera son année 2019 en trombe en défaisant Sergey Kovalev pour une deuxième fois. Ensuite, ça deviendra intéressant, Callum Smith abandonnera son titre WBC et son titre ring magazine pour inviter Eleider Alvarez à se battre contre lui. Le vieil adage raconte qu’on n’attire pas d’ours sans miel, l’offre sera intéressante, un stade de soccer plein à craquer et une offre de plusieurs millions.

Juillet 2018, Eleider Alvarez vs Callum Smith, vous l’aurez appris ici.

#prédictions2019 #grandvoyantderosemont #astrologie

Featured Posts
Recent Posts