Oscar Rivas face à son plus grand défi.

Bryant «BYBY» Jennings est convaincu qu’il est tout près de retourner en championnat du monde. Pour y arriver, le boxeur de 34 ans, natif de Philadelphie devra vaincre un de nos favoris Oscar Rivas. Surnommé Kaboom, Oscar Rivas est arrivé à Montréal en 2009 avec comme objectif d’être impliqué dans des combats d’importance, l’heure est maintenant arrivée.

*Rivas (24-0-0, 17 K.-O.), une ancienne étoile de la boxe amateur colombienne qui demeure maintenant à Montréal, a combattu à Montréal pour la majeure partie de sa carrière, outre un combat aux États-Unis et un autre en France. Un vétéran avec neuf ans de boxe professionnelle sous la cravate, il a débuté dans les rangs payants après avoir remporté une médaille d’argent aux Jeux panaméricains en 2007 et une présence en quarts de finale aux Jeux olympiques de Pékin en 2008. Âgé de 31 ans, l’athlétique combattant de 240 livres est à l’apogée de ses capacités. Il a remporté le titre NABF le 28 septembre 2017 au Casino de Montréal grâce à un spectaculaire knockout au premier round face à l’ex-aspirant au titre mondial Carl Davis Drummond. Lors de sa dernière sortie, le 19 mai au Air Canada Centre de Toronto, il a vaincu le Belge Herve Hubeaux par décision unanime en 10 rounds afin de défendre sa couronne.

Bryant Jennings vu par Kenny Chery

Bryant Jennings (24-2, 14 K.-O.) n’est pas le boxeur de Philadelphie typique ayant une connaissance considérable du noble art basée sur une expérience étendue dans la pratique du sport. Cependant, Jennings amène des éléments intéressants dans ce combat. En premier lieu, sa condition physique. Jennings, ancien basketballeur, footballeur et coureur se trouve à être un des poids lourds avec la meilleure forme physique. Dans un possible combat de longue durée, cela pourrait devenir un facteur non négligeable, et ce malgré le fait que Rivas ait fait notamment 10 rounds face à Fabio Maldonado, résultat décevant selon moi.

Jennings compense son manque d’expérience amateur par une volonté agressive dans le ring et une bonne précision face à des boxeurs agressifs, dans le cas présent, il me semble clair que Rivas étant le plus fort des deux, va tenter d’imposer un rythme soutenu et c’est à ce moment qu’il pourrait tomber dans le piège de Jennings qui pourrait avoir plus de facilité à avoir de bons moments.

Oscar en compagnie de son expert favori.

Jennings qui n’est pas reconnu comme un boxeur avec une puissance dévastatrice a cependant des bons coups de puissance et pourrait obtenir le respect de Rivas dès le début du combat s’il est en mesure de lancer en combinaison et d’atteindre la cible avec un haut pourcentage comme on l’a déjà vu le faire auparavant.

Au final, ce combat comporte un double piège. Est-ce que Rivas voudra boxer en agresseur, permettant à Jennings d’obtenir plus de succès ou de laisser Jennings prendre l’initiative, ce qui pourrait également influencer l’allure du combat auprès des juges, et ce malgré le plus grand talent de Kaboom?

Est-ce que Rivas joindra Wladimir Klitschko et Luis Ortiz dans le club sélect des boxeurs qui ont vaincu Bryant Jennings ? Une victoire le propulserait dans tous les tops 5 et Rivas deviendrait automatiquement un adversaire potentiel au Wilder, Joshua et Fury de ce monde.

Il y aura tout un Kaboom le vendredi 18 janvier à Verona.

*Paragraphe tiré d'un communiqué de presse.

#OscarRivas #BRYANTJennings #TopRank #GroupeYvonMichel

Featured Posts
Recent Posts