September 14, 2019

Please reload

Recent Posts

Sparring le film : la critique

September 24, 2018

1/1
Please reload

Featured Posts

Les étoiles sous les étoiles.

June 20, 2019

 

Par Laurent Poulin : Grand voyageur 

Je connais bien la ville de Thetford pour avoir étudié sur la grève de l’amiante en 1949. Depuis 10 ans, la région est en plein ébullition, les gens ont la fibre entrepreneuriale et on reconnaît les Thetfordois à leur débrouillardise. Ce n’est pas Thetford à cheval ou le festival promutuel de la relève mais bien la boxe qui me convainc d’aller passer quelques jours dans Les Appalaches.


Après une courte disette de 61 ans sans boxe, Thetford recevra son 3e gala professionnels en 4 ans. EOTTM amène que des gros canons pour cette soirée qui s’annonce historique. Le stade Desjardins peut recevoir plus de 2700 spectateurs, la vente de billets va très bien. De la boxe en plein air, impossible de demander mieux. 


La crème des amateurs.


1- Brenda Delisle Vs Sabrina Lubertino
2-Frédéric Jacques VS Cédric Begin
3-Vincent Grégoire VS Nicolas Roy
4- Michel Paré VS Blaze Sylvestre
5-Wilkens Mathieu VS Jacob Blais
6- Derek Vachon vs Charles-Edward Fenkam
7- Thomas Chabot VS Matthew Luneau


Le 7 porte chance et ici c’est le public qui gagne sur toute la ligne. Mathieu/Blais est un classique entre le meilleur jeune boxeur de la province face à Blais qui a remporté la médaille d’or aux championnats ringside.


Le saviez-vous ? Thetford-Mines est devenu Thetford Mines un 30 août 1986.


Un dernier tour de piste pour Thomas Chabot à Thetford Mines


Le fantôme vise les jeux olympiques ou un passage chez les pros. Boxeur agressif et acharné sur un ring de boxe, son propre père n’en revient pas de son sérieux et de sa vie ordonnée. Maintenant établi à Montréal, Thomas est entraîné par le sympathique Vincent Auclair et un grand avenir lui est promis.


Un tail gate commencera vers 14 heures sur les lieux de la soirée de boxe. Au menu, bière, DJ, bière, Musique, bière et rires.


Eye of the Tiger management présentera le volet professionnel et ils ne sont pas allé avec le dos de la cuillère. 2 champions du monde amateur sur la même carte (Oganesyan et Akhmedov), le meilleur boxeur sorti du Québec depuis les 40 dernières années (Lexson Mathieu) sera aussi en action. Vous êtes déjà convaincus... Je vous rajoute quand même Raphaël Courchesne, Avery Martin Duval, Nurzat Sabirov et Clovis Drolet.


Le promoteur de l’événement Constant Chabot dit avoir été grandement impressionné de monter cette soirée avec les gens d’EOTTM.


« J’ai monté plusieurs galas de boxe dans ma vie, j’ai appris beaucoup sur celui-ci en travaillant avec Camille Estephan. » A déclaré le père de Thomas Chabot.


Une première finale pour Sébastien Roy.


Roy 6-0 est entraîné par Stéphane Lachance et Constant Chabot, le duo est impressionné par leur élève. Selon eux, c’est la capacité d’adoption de leur boxeur qui lui permet de connaître autant de succès. Roy ne possède pas la puissance pour fermer les livres d’un seul coup de poing, mais sa technique est supérieure et il s’engage à travailler 3 minutes de temps
à chaque round. C’est le français Mehdi Kasimi 10-7-2 qui lui fera face, le français n’a jamais été arrêté.



Thetford, Boxingtown arrive. 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us