Oscar Rivas a perdu dans le meilleur scénario possible


Kaboom n’est pas venu à bout de vaincre Dillian Whyte à Londres hier soir mais sa valeur risque d’atteindre de nouveaux sommets dans les prochains mois. Il s’est payé le luxe d’envoyer un top 5 mondiaux sur le derrière, il nous a démontré qu’il a tout un menton et une défensive assez solide pour s’assurer de ne pas trop le tester. Certains ajustements pourraient être faits, quand la vie nous offre un menton en granite, il faut parfois l’utiliser pour forcer un peu la bagarre et prendre des risques. Voici ce qu’on a appris hier soir. Oscar Rivas est le meilleur lourd au Canada. Inutile de débattre de ce point, Rivas est installé pour y rester dans le classement des 4 grandes organisations. Il faudra attendre quelques lunes avant qu’un boxeur d’ici puissent le rejoindre. Et oubliez Arslanbek Makhmudov qui est aussi entraîné par Marc Ramsay. Le lion est probablement à 1-2 ans d’être du niveau de Kaboom mais l’entraîneur des deux ne laissera l’organisation de ce combat. Oscar sera de retour à la télévision et il collectera les dollars. Eddie Hearn est reconnu pour ramener les boxeurs qui font de grandes performances lors de ses soirées. Il n’a pas hésité à signer Joseph Parker malgré sa défaite face à Joshua... même chose pour Dillian Whyte. Les Anglais se passionnent pour les poids lourds, Rivas recevra et je suis certain de ne pas me tromper des offres pour qu’il monte sur le ring face à Parker, Povetkin, Pulev, Chisora ou Daniel Dubois et ce en 2019. Son exploit n’est pas mince, il vient de faire 24 rounds avec Jennings et Whyte sans réellement être ébranlé et en se payant le luxe de les envoyer tous deux au tapis. Il a prouvé son sérieux en présentant un physique parfait et une endurance lui permettant de rallier le 12e ronde. Les promoteurs maintenant qu’ils peuvent investir sur le Colombien et être assuré d’un bon combat. Perdre... et voir sa valeur exploser.

Perdre est souvent une catastrophe en boxe, je dirais plutôt que tout est dans la façon de perdre. Oscar Rivas fait la limite avec Dillian Whyte, contrairement à Parker ou Chisora il est resté debout tout le combat. Le KO qu’il a obtenu au 9e round lui assure d’être de retour contre l’élite. Une simple observation du top 20 des poids lourds sur boxrec permet de constater que 31 ans est plutôt jeune chez les poids lourd et subir la défaite n’a jamais empêché un lourd de collecter ensuite.

Oscar Rivas a un bel avenir, ses meilleurs moments sont devant lui.

#oscarrivaskaboom #top10

Featured Posts
Recent Posts